gestion des eaux pluviales réseau REX
A
Études
Assainissement
TSM 3 2020 - Page(s) 71-77

L’eau pluviale dans la rénovation de nos cités, étude de cas : l’Arlequin de la Villeneuve à Grenoble

Stormwater management in suburb renovations: Case study in Grenoble, France

Résumé

L’objet du projet présenté, support de réflexion et d’expérimentation, est la prise en compte de la gestion des eaux pluviales par infiltration dans le cadre de la rénovation urbaine d’un quartier en politique de la ville où, jusqu’à présent, toutes les eaux collectées étaient renvoyées aux réseaux. L’étude de cas est celle de la rénovation des espaces publics sur une surface de 7 ha du quartier de l’Arlequin de la Villeneuve à Grenoble en 2017 et 2018, pour un montant d’investissement de 6,50 M€ HT. En partenariat avec les services de la métropole de Grenoble, les espaces réaménagés sont progressivement déconnectés du réseau, qui, en conséquence, est pour partie abandonné. Le travail porte autant sur les expérimentations des systèmes de gestion hydrauliques en renouvellement urbain que sur le développement conjoint d’un projet urbain et paysager, sur l’évolution des palettes végétales, sur le confort des espaces publics et la réduction des îlots de chaleur, sur la sécurité et sur la gestion de la voiture dans le quartier.

Abstract

The topic of our reflection, and by extension, of the project presented, is the taking into account of water management through infiltration, within a neighbourhood urban renovation project, in a city’s urban governance, where, until now, all collected used water would be sent to the main sewage system. This is the case study of a neighbourhood public space renovation project within the Arlequin quarter, in the Villeneuve area of Grenoble, project having been the object of studies and construction in 2017 and 2018, extending to around 7 hectares, for an amount approaching 6,500,000 €, tax not included. In partnership with the services of the Metropolitan Grenoble Area, the newly refurbished public spaces were progressively disconnected from the water collection gridwork, which, in turn, became partly abandoned. Our work focused as much on the trials for hydraulic management systems in urban renovations as on the conjunction between the urban and the landscape project, on the plant range evolution, on the public space comfort and the reduction heat islands within the city, on the all-around security and on the car circulation management in the neighbourhood.

Mots clés : confort, renouvellement urbain, infiltration, déconnexion, jardins de pluie
Keywords : urban renovation, rain garden, infiltration, summer confort
https://doi.org/10.36904/tsm/202003071

1 Agence Eranthis – Lyon / École nationale supérieure d'architecture – Grenoble
2 ngérop Conseils et Ingénierie, agence de Grenoble – Meylan

Dans TSM et sur le même thème
Articles parus dans les cinq dernières années
Acheter l'article 16,00 ou 16
Article paru dans TSM 3 2020
Consulter tout le numéro
Également au sommaire de ce numéro